Logo suisse21.tv
Inscription Newsletter suisse21.tv
Reseaux Sociaux



 
Favoris et Partage

La nouvelle pourrait en choquer plus d’un. Le skieur alpin, triple champion olympique aux JO de Grenoble de 1968 et véritable monument du sport français, Jean-Claude Killy, est d’origine suisse. Il l’a révélé au cours d’un entretien avec le journal Le Matin mais aussi dans un documentaire qui sera diffusé le 9 février sur RTS2. « Je l’ai appris en 2001, après la mort de mon père, en plongeant dans ses archives. J’ai voulu savoir d’où il venait, précise Jean-Claude Killy. Mon père est devenu Français par un acte de naturalisation qui date du 22 décembre 1937. Il voulait combattre les nazis, le fascisme. Détenteur d’un brevet de pilote, il est devenu pilote de chasse ». Robert Killy n’a jamais parlé de ses origines suisses. Son fils pour qui « dans la vie, il n’y a pas réussite sans humilité » l’a décrit comme « quelqu’un d’élégant, de modeste, de discret ». A la constatation du journal Le Matin : « La Suisse a été privée de vos trois médailles olympiques de Grenoble en 1968 », Jean-Claude Killy a répondu sobrement : « Si l’on veut, oui. Mais Jazy et Raymond Kopa, eux non plus, n’étaient pas Français d’origine ».

Contenu de la vidéo : La nouvelle pourrait en choquer plus d’un. Le skieur alpin, triple champion olympique aux JO de Grenoble de 1968 et véritable monument du sport français, Jean-Claude Killy, est d’origine suisse. Il l’a révélé au cours d’un entretien avec le journal Le Matin mais aussi dans un documentaire qui sera diffusé le 9 février sur RTS2.
« Je l’ai appris en 2001, après la mort de mon père, en plongeant dans ses archives. J’ai voulu savoir d’où il venait, précise Jean-Claude Killy. Mon père est devenu Français par un acte de naturalisation qui date du 22 décembre 1937. Il voulait combattre les nazis, le fascisme. Détenteur d’un brevet de pilote, il est devenu pilote de chasse ».
Robert Killy n’a jamais parlé de ses origines suisses. Son fils pour qui « dans la vie, il n’y a pas réussite sans humilité » l’a décrit comme « quelqu’un d’élégant, de modeste, de discret ».
A la constatation du journal Le Matin : « La Suisse a été privée de vos trois médailles olympiques de Grenoble en 1968 », Jean-Claude Killy a répondu sobrement : « Si l’on veut, oui. Mais Jazy et Raymond Kopa, eux non plus, n’étaient pas Français d’origine ».

Mots clés liés : Suisse, France, Jean-Claude Killy, Seconde Guerre Mondiale, JO Grenoble 1968, champion, RTS2, pilote, Jazy, Raymond Kopa

Image pour les réseaux sociaux :
 
 
 
 
   

 

Nous Contacter 
 Suisse21.tv disclaims any responsibility for the content of infomercials and film coverage aired on Suisse21.tv