Logo suisse21.tv
Inscription Newsletter suisse21.tv
Reseaux Sociaux



 
Favoris et Partage

Qu’en sera-t-il de Paris ? Un mois après l’arrivée des bicyclettes Gobee.bike dans la capitale française, c’est au tour de l’opérateur de vélos partagés oBike de poser ses roues sur les pavés parisiens. Cinq cents vélos en libre-service et sans bornes d’attache seront disponibles. « On commence par un petit dispositif que l’on déploie depuis les quartiers rive droite », a expliqué Alban Sayag, le directeur général d'oBike pour la France, au journal Le Parisien. La prudence est en effet de mise. L’été dernier, l’arrivée massive de 900 vélos oBike à Zurich avait sur le moment suscité des réactions de rejet dans la ville, comme l’a relaté le journal Le Temps, fin octobre, citant les cas de vélos plongés dans la rivière. Depuis, oBike a revu la voilure à la baisse à Zurich. A Paris, l’opérateur a donc décidé de se déployer de façon plus modeste, « pour s’adapter à la demande ». Ces dispositifs posent en effet la question de l’occupation de l’espace public et de la régulation. Une réunion est prévue le 16 novembre prochain avec les opérateurs de vélos en libre-service.

Contenu de la vidéo : Qu’en sera-t-il de Paris ? Un mois après l’arrivée des bicyclettes Gobee.bike dans la capitale française, c’est au tour de l’opérateur de vélos partagés oBike de poser ses roues sur les pavés parisiens. Cinq cents vélos en libre-service et sans bornes d’attache seront disponibles. « On commence par un petit dispositif que l’on déploie depuis les quartiers rive droite », a expliqué Alban Sayag, le directeur général d'oBike pour la France, au journal Le Parisien.
La prudence est en effet de mise. L’été dernier, l’arrivée massive de 900 vélos oBike à Zurich avait sur le moment suscité des réactions de rejet dans la ville, comme l’a relaté le journal Le Temps, fin octobre, citant les cas de vélos plongés dans la rivière. Depuis, oBike a revu la voilure à la baisse à Zurich.
A Paris, l’opérateur a donc décidé de se déployer de façon plus modeste, « pour s’adapter à la demande ». Ces dispositifs posent en effet la question de l’occupation de l’espace public et de la régulation. Une réunion est prévue le 16 novembre prochain avec les opérateurs de vélos en libre-service.

Mots clés liés : Suisse, Zurich, oBike, Paris, vélo en libre service, bicclette, Le Parisien, Le Temps

Image pour les réseaux sociaux :
 
 
 
 
   

 

Nous Contacter 
 Suisse21.tv disclaims any responsibility for the content of infomercials and film coverage aired on Suisse21.tv