Logo suisse21.tv
Inscription Newsletter suisse21.tv
Reseaux Sociaux



 
Favoris et Partage

Bonjour et Bienvenue dans le magazine des Français de l’Etranger de mai 2019. Au sommaire ce mois ci 2 interviews exclusives. Celles de Jean-Philippe Sarra, Leader Mobilité Internationale chez Mercer France à l’occasion du lancement de la plate forme MMP, et celle de Maître Marc Cagniart pour en savoir plus sur le rôle du notaire dans l’expatriation, les résultats des élections européennes chez les Français de l’étranger et enfin un point sur l’expatriation des millionnaires dans le monde
Comme chaque mois, nous débutons ce rendez-vous avec un édito signé par Charles Henry Chenut, Avocat des Français de l’Etranger.
Voilà maintenant un mois que la souscription pour la reconstruction de Notre Dame de Paris a été ouverte. Plus de 800 millions d’euros de dons ont été faits. Beaucoup d’entre nous, Français de l’étranger, ont d’ailleurs largement contribué à cet élan de générosité. Sans entrer dans la polémique déplacée de la motivation de ces dons en raison de possibles déductions fiscales, il s’avère qu’effectivement lorsque vous donner votre argent aux œuvres et aux associations, vous pouvez déduire de vos impôts ces sommes. C’est une réduction de votre impôt sur le revenu que la loi française vous offre. Vous pouvez même, lorsque vous êtes résident fiscal français, déduire de vos impôts, lors de votre déclaration française, vos dons faits à des œuvres ou associations en Europe. Aussi, la question s’est donc posée à l’égard des Français de l’étranger qui réalisaient des dons en France et qui percevaient également des revenus en France. Le mécanisme légal de déduction fiscale devrait alors naturellement s’appliquer, sans discrimination de la résidence du donateur. Une certaine logique juridique, une certaine égalité de traitement … a priori garantie ! Or, il n’en est rien : les dons des Français de l’étranger ne sont pas déductibles de leurs revenus français. C’est là encore une pratique discriminatoire qui ne repose sur aucun fondement légal. Pour tenter de se justifier, le Gouvernement en 2015 trouve pourtant un argument fallacieux sur lequel il n’est pas revenu depuis. Mais en cette période de réforme fiscale concernant les Français de l’étranger, il serait opportun de reconsidérer cette position administrative et de permettre que la générosité des Français ne soit pas différenciée, ni leur altruisme bridé. Là encore, que la loi – même fiscale – soit égale pour tous ! Que celui qui fasse un geste, soit cette fois ci et pour une fois l’administration …
Nous avons rencontré le 24 mai, Jean-Philippe Sarra, Leader Mobilité Internationale chez Mercer France afin d’en savoir plus sur la plate forme baptisée « Mobility Management Platform (MMP) créée par Mercer en collaboration avec ServiceNow. On écoute tout de suite Jean-Philippe Sarra
A l’occasion du 115ème congrès des Notaires de France qui aura lieu début juin à Bruxelles, nous avons rencontré Maître Marc Cagniart. Une occasion pour faire un tour d’horizon sur le rôle du Notaire lors que l’on est Français de l’étranger et de son importance.
Au lendemain du vote pour les Européennes, on apprend que les Français de l’étranger sont près de 37% à avoir plébiscité la liste Renaissance soutenue par La République En Marche, le modem et ses partenaires. Europe-Ecologie-Les Verts de Yannick Jadot remporte la deuxième place avec plus de 20% des voix. Quant au RN qui arrive premier dans l’hexagone, il ne fédère que 7,10% de nos compatriotes basés hors de nos frontières. Des résultats donc très différents de ceux enregistrés en France…l’éloignement physique de la crise sociale qui secoue notre pays depuis des mois en serait-il la cause ?
Un rapport publié à la mi mai par le  cabinet sud-africain Net World Wealth révèle qu’en 2018, 108 000 millionnaires auraient quitté leur terre natale pour s’expatrier. Ce sont ainsi et par ordre décroissant les millionnaires Chinois, Russes, Indiens et Turcs qui sont les plus enclins à partir vivre ailleurs. Les motivations des Russes reposent en général sur le besoin de sécurité, quant aux Indiens et aux Turcs ils redoutent l’instabilité politique. Enfin la fiscalité serait le principal moteur au départ des 5000 Français qui auraient quitté l’hexagone l’an passé. Enfin, le top 3 des pays les plus attractifs pour ces individus fortunés, sont l’Australie, les Etats Unis et le Canada.
Merci de nous avoir suivis et rendez-vous le mois prochain 

Contenu de la vidéo : Bonjour et Bienvenue dans le magazine des Français de l’Etranger de mai 2019. Au sommaire ce mois ci 2 interviews exclusives. Celles de Jean-Philippe Sarra, Leader Mobilité Internationale chez Mercer France à l’occasion du lancement de la plate forme MMP, et celle de Maître Marc Cagniart pour en savoir plus sur le rôle du notaire dans l’expatriation, les résultats des élections européennes chez les Français de l’étranger et enfin un point sur l’expatriation des millionnaires dans le monde

Comme chaque mois, nous débutons ce rendez-vous avec un édito signé par Charles Henry Chenut, Avocat des Français de l’Etranger.
Voilà maintenant un mois que la souscription pour la reconstruction de Notre Dame de Paris a été ouverte. Plus de 800 millions d’euros de dons ont été faits. Beaucoup d’entre nous, Français de l’étranger, ont d’ailleurs largement contribué à cet élan de générosité.
Sans entrer dans la polémique déplacée de la motivation de ces dons en raison de possibles déductions fiscales, il s’avère qu’effectivement lorsque vous donner votre argent aux œuvres et aux associations, vous pouvez déduire de vos impôts ces sommes. C’est une réduction de votre impôt sur le revenu que la loi française vous offre.
Vous pouvez même, lorsque vous êtes résident fiscal français, déduire de vos impôts, lors de votre déclaration française, vos dons faits à des œuvres ou associations en Europe.
Aussi, la question s’est donc posée à l’égard des Français de l’étranger qui réalisaient des dons en France et qui percevaient également des revenus en France. Le mécanisme légal de déduction fiscale devrait alors naturellement s’appliquer, sans discrimination de la résidence du donateur.
Une certaine logique juridique, une certaine égalité de traitement … a priori garantie !
Or, il n’en est rien : les dons des Français de l’étranger ne sont pas déductibles de leurs revenus français. C’est là encore une pratique discriminatoire qui ne repose sur aucun fondement légal.
Pour tenter de se justifier, le Gouvernement en 2015 trouve pourtant un argument fallacieux sur lequel il n’est pas revenu depuis.
Mais en cette période de réforme fiscale concernant les Français de l’étranger, il serait opportun de reconsidérer cette position administrative et de permettre que la générosité des Français ne soit pas différenciée, ni leur altruisme bridé. Là encore, que la loi – même fiscale – soit égale pour tous !
Que celui qui fasse un geste, soit cette fois ci et pour une fois l’administration …

Nous avons rencontré le 24 mai, Jean-Philippe Sarra, Leader Mobilité Internationale chez Mercer France afin d’en savoir plus sur la plate forme baptisée « Mobility Management Platform (MMP) créée par Mercer en collaboration avec ServiceNow. On écoute tout de suite Jean-Philippe Sarra

A l’occasion du 115ème congrès des Notaires de France qui aura lieu début juin à Bruxelles, nous avons rencontré Maître Marc Cagniart. Une occasion pour faire un tour d’horizon sur le rôle du Notaire lors que l’on est Français de l’étranger et de son importance.

Au lendemain du vote pour les Européennes, on apprend que les Français de l’étranger sont près de 37% à avoir plébiscité la liste Renaissance soutenue par La République En Marche, le modem et ses partenaires. Europe-Ecologie-Les Verts de Yannick Jadot remporte la deuxième place avec plus de 20% des voix. Quant au RN qui arrive premier dans l’hexagone, il ne fédère que 7,10% de nos compatriotes basés hors de nos frontières. Des résultats donc très différents de ceux enregistrés en France…l’éloignement physique de la crise sociale qui secoue notre pays depuis des mois en serait-il la cause ?

Un rapport publié à la mi mai par le  cabinet sud-africain Net World Wealth révèle qu’en 2018, 108 000 millionnaires auraient quitté leur terre natale pour s’expatrier. Ce sont ainsi et par ordre décroissant les millionnaires Chinois, Russes, Indiens et Turcs qui sont les plus enclins à partir vivre ailleurs. Les motivations des Russes reposent en général sur le besoin de sécurité, quant aux Indiens et aux Turcs ils redoutent l’instabilité politique. Enfin la fiscalité serait le principal moteur au départ des 5000 Français qui auraient quitté l’hexagone l’an passé. Enfin, le top 3 des pays les plus attractifs pour ces individus fortunés, sont l’Australie, les Etats Unis et le Canada.

Merci de nous avoir suivis et rendez-vous le mois prochain 




Mots clés liés : Français de l’Etranger, déclaration d’impôts, Chine, France, millionnaire, Notaire, expatriation

Image pour les réseaux sociaux :
 
 
 
 
   

 

Nous Contacter 
 Suisse21.tv disclaims any responsibility for the content of infomercials and film coverage aired on Suisse21.tv